En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Littérature sentimentale > Romance historique > Les demoiselles du cap Fréhel
THÈMES

Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

ebooks en anglais english

Les demoiselles du cap Fréhel

Léna Forestier

Harlequin
Format: ePub

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
5,99

Ajouter au panier

Manoir de Keroual, Bretagne, An II (1794) 
 
Ses lèvres étaient tièdes et soyeuses, au point qu’Anne eut envie d’y mordre doucement. Envie d’être audacieuse, en cette période de troubles qui faisait de demain un horizon incertain. Demain avait de toute façon une saveur d’interdit, tout comme Malo Jakez, cet homme incroyable, ancien corsaire du roi et conteur émérite à qui elle mentait depuis leur rencontre houleuse sur la lande. Car Malo incarnait tout ce qu’elle exécrait et portait le flambeau d’une République qui avait ruiné les siens. Un homme à qui elle ne pourrait jamais se lier, à moins de vouloir en perdre la tête pour crime de chouannerie…
 
A propos de l'auteur :
Vivre, c’est choisir, et choisir, c’est renoncer. N’emprunter qu’un passage, quand dix s’ouvrent simultanément et qu’on voudrait les prendre tous… Léna Forestier a donc dû choisir : ni agent secret, ni décoratrice de cupcakes, ni tarologue, ni vétérinaire pour marsupiaux en Tasmanie… mais romancière et nouvelliste, parce qu’écrire est le seul métier qui permet de ne renoncer à rien, d’habiter tous les lieux de la Terre et d’être quelqu’un de différent  à chaque histoire.

"Le récit est documenté (une petite histoire qui s’inscrit dans lagrande), bien écrit et plein de bons sentiments, servi par des personnages de caractère auxquels on finit par s’attacher." LE PROGRES

«  Le récit était entraînant car plein d’action et de rebondissements ! Et surtout, à travers ce livre, j’ai pu en apprendre plus sur l’Histoire de la France et c’est toujours appréciable de se coucher moins bête.  » BLOG aeternalisaziliz.

Ceux qui ont été intéressés par Les demoiselles du cap Fréhel ont aussi consulté :