En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > SAVOIRS > Histoire et Géographie > Histoire > Être médecin à Rome
THÈMES

Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

ebooks en anglais english

Être médecin à Rome

Jacques André

Les Belles Lettres
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
12,99

Ajouter au panier
Cet ouvrage présente un état de la condition du médecin à Rome dans une perspective historique : sa vie professionnelle de l’acquisition des connaissances à sa retraite ou à sa mort ; sa place dans la société : esclave, affranchi ou citoyen (de naissance ou par octroi du droit de cité) ; son comportement quotidien dans sa boutique ou en visite ; ses rapports avec ses confrères et avec l’autorité politique ; sa situation inégale et fluctuante selon la fortune et la localisation de sa clientèle, riche ou pauvre, urbaine ou rurale ; ses devoirs et sa responsabilité morale et juridique. Avec le temps, le développement de l’urbanisme favorise la multiplication des praticiens et leur concentration dans les grandes cités où vivent les riches, en même temps que le corps médical se diversifie (médecins, chirurgiens, cliniciens, médecins-masseurs, etc.). Abstraction faite des progrès postérieurs de la science médicale et de la civilisation, cette revue permet de saisir en germe plusieurs traits modernes de la profession : médecins de collectivités préfigurant la médecine du travail, médecins municipaux, enseignement officiel, institution, restreinte aux grandes cités, de l’assistance médicale gratuite pour les prolétaires, et même amorce de la médecine légale.

Ceux qui ont été intéressés par Être médecin à Rome ont aussi consulté :